Côte ouest Australie : itinéraire du road trip de ta vie !

5 / 5 ( 34 votes )

Quand j’ai décidé de titrer cet article “côte ouest Australie : itinéraire du road trip ta vie” (un peu présomptueux je te l’accorde), c’était avant tout pour te donner envie de découvrir l’outback australien, le Western Australia, sa capitale Perth, ses parcs nationaux (Karjini à jamais!), ses grands espaces sauvages, mais aussi et surtout pour 2 raisons :

    • Après 2 ans de PVT (Permis Vacances Travail) au pays des kangourous et avoir exploré la côte Ouest de l’Australie, mais également le Sud et la côte Est ; mon aventure sur la côte Ouest est, toujours à ce jour, le road trip le plus marquant ma vie.
    • Faire en sorte que cet itinéraire t’aide à préparer et vivre un road trip incroyable.
      Te faire découvrir les incontournables de la côte ouest australienne que tant de gens ignorent ou sous-estiment. J’ai fait même fait une carte oh!

Cet itinéraire a donc pour but d’être un “guide complet” pour ton voyage sur la côte ouest.

Dans un premier temps, répondre à des questions (quand visiter la côte Ouest? Van ou 4×4?) & de partager des conseils pratiques. Car si t’as un problème au beau milieu de l’outback australien sans réseau, à part si tu parles le langage aborigène, t’es pas sorti d’affaires.

Et ensuite, ce pour quoi t’es là, décrire en détail notre itinéraire et les immanquables de ce road trip ainsi que le budget !

Un départ de Perth, pour remonter toute la côte Ouest jusqu’à Exmouth en passant par Kalbarri et Coral Bay. Le tout en longeant l’océan Indien et la Ningaloo Reef (barrière de corails). Pour ensuite rentrer dans les terres pour visiter Karijini, puis retourner à Perth à travers le vrai bush australien et l’outback, le tout en un mois. Et j’espère que tu verras pourquoi le Western Australia est de loin mon État australien préféré.

(Une fois à Karijini, tu es “proche” de Broome, donc si ton itinéraire est Perth – Broome, c’est bon aussi !)

Les préparatifs

Itinéraire côte Ouest Australie

Sauvegarder cet article sur Pinterest ?

Carte de notre itinéraire sur la côte ouest australienne

Pourquoi faut-il faire la côte Ouest australienne ?

J’ai tellement envie de vanter les mérites de la côte ouest. Souvent, les “backpackers” se contentent d’explorer la (devenue touristique) côte Est australienne et pensent avoir “vécu l’aventure australienne”.

Alors la côte Est est incroyable aussi, je ne dis pas, mais c’est loin d’être représentatif de ce que l’Australie peut offrir ou représente.

L’Ouest australien (au même titre que le Red Center ou le Territoire du Nord) est beaucoup plus sauvage, moins touristique, moins bondé de backpackers et de voyageurs.

Des parcs nationaux immenses où tu tendras les bras en réalisant que ce que tu vis est incroyable. C’est bien ça la différence, l’Ouest te procurera des sensations de liberté et d’immensité que l’Est ne peut te faire ressentir selon moi (quel poète wesh). Puis tu as ce côté “bush” et “outback” de la “vraie” Australie à l’époque où les Aborigènes dominaient l’île continent. (toujours plus oppressés de manière scandaleuse par le gouvernement australien).

À l’époque, j’avais bouclé ma première vidéo de voyage (sois indulgent haha) sur ce roadtrip de l’Ouest en la partageant avec le l’idée “don’t skip the west coast”.

Chaud road trip ?

Quand partir en road trip sur la côte Ouest australienne ?

Nous l’avons débuté le 10 mai et sommes rentrés peu avant la mi-juin, et on a eu un temps idéal tout au long du road trip. Chauds, oui, mais avec le vent de la côte, ça passait crème.

De manière générale, le climat en Australie occidentale est globalement chaud, ensoleillé et agréable (Perth étant parfois même citée comme la ville la plus ensoleillée du monde, te voilà prévenu(e)).

Ça peut sembler évident quand t’y es, mais avant de partir en Australie, tu ne te dis pas forcément qu’hémisphère sud = saisons inversées. D’où les fameux réveillons de Noël en plein été sur les plages australiennes !

Meilleure période pour visiter l’Ouest australien. Source : “planificateur.a-contresens.net

Attention cependant, lorsque tu te diriges vers le Nord du pays (Northen Territory, Broome, Darwin, etc.), il ne faut pas y être pendant l’été australien (= wet season). Donc de novembre à mars/avril, climat tropical avec de grosses pluies et  des inondations, routes et parcs nationaux fermés, etc.

La meilleure période pour visiter la côte ouest est entre avril et septembre. Car, même en hiver, plus tu te diriges le Nord du pays, plus le climat est agréable et chaud.

J’ai d’ailleurs plus récemment rédigé un guide reprenant les 7 meilleurs road trips à faire en Australie en fonction des saisons, si jamais !

Comment bien préparer son road trip dans l’Ouest australien ?

Maintenant que tu sais quand, reste à savoir comment !

Planifier, mais pas trop : carte de notre itinéraire sur la côte ouest

Carte de notre itinéraire sur la côte ouest australienne

Alors oui, un road trip c’est la liberté ultime, partir d’où on veut, quand on veut, se réveiller à un endroit, se coucher à un autre, et c’est probablement le style de vie que j’aime le plus.

Cependant, planifier un minimum et avoir une idée globale de l’itinéraire et des “villes” importantes sur la route peut être très bénéfique d’un point de vue financier et “pratique” (douches, faire les courses, faire le plein, etc.).

Dans notre cas, remonter la côte ouest en longeant l’océan Indien jusqu’à Exmouth puis rejoindre Karijini nous a appris environ 20 jours. Puis redescendre jusqu’à Perth par les terres, 7 ou 8.

Les choses à savoir avant son road trip

Dans notre cas, fiers de notre 4×4 avec rooftop tent fraîchement acheté avec Jojo la gâchette (travelmate rencontré là-bas) grâce à nos douloureux, mais enrichissants 3 mois de ferme, la côte Ouest de l’Australie a été notre premier vrai road trip, non seulement en Australie, mais aussi de nos vies.

Nous avons eu la chance d’avoir été préparés et conseillés énormément par l’host Couchsurfing de Jo, Darren, un Australien d’une générosité sans limites, chez qui on aura séjourné plus d’une fois à Perth et à Fremantle.

Au passage, si tu comptes rester à Perth, je te recommande ces 3 auberges (testées et approuvées!)
Billabong Backpackers : mon auberge d’arrivée, dans laquelle je suis retourné plusieurs fois!
Old Swan Barracks : une des moins chères
YHA Central Perth : les YHA sont un peu plus chères, mais sont une valeur sûre.

Si jamais, j’en parle davantage dans l’article “Pourquoi choisir Perth comme ville d’arrivée”.

L’Ouest étant plus “wild” ça signifie qu’il y a moins de villes, des déserts et parfois des centaines de kilomètres sans civilisation, parfois sans réseau.

C’est con, mais savoir remplacer une roue de 4×4,  prévoir assez de fuel tanks (bidons de réserve), savoir bien checker les liquides du moteur (et en avoir en réserve). Pouvoir gonfler et dégonfler ses pneus (rouler dans le sable fin ou dans les dunes, je parle des pressions recommandées plus bas) ou encore comprendre comment fonctionnait exactement notre seconde batterie.

Toutes ces choses sont hyper utiles (voire primordiales) avant de s’aventurier dans l’Ouest australien et l’outback du pays des kangourous.

Oh, j’ai failli oublier le plus important, l’application qui va changer ta vie en roadtrip en Australie, WIKICAMP.

Que ça soit pour trouver des douches, des free camping spots ou juste un endroit pour se poser, nous on l’utilisait quotidiennement.

Sans oublier d’être couvert par une bonne assurance PVT, car en road trip, des c*nneries, on en fait !

Côte Ouest Australie : van ou 4×4 ?

Pour répondre à cette question, je dirais qu’un bon 4×4 t’offrira beaucoup plus de liberté qu’un van. Tant pour accéder à certains parcs nationaux que pour trouver des emplacements campings gratuits. La côte Ouest reste tout à fait faisable en van ou même en voiture, mais tu seras parfois limité dans tes choix.

Le Parc national François Peron est uniquement accessible en 4×4, la route pour rejoindre Tom Price (Karjini National Park) est une longue “gravel road”, on dépassait des vans obligés de rouler à 20-30 à l’heure plusieurs heures.

Mais pour profiter pleinement de ce que le Western Australia a à offrir, un 4×4 est le mieux !

J’ai déjà écrit un article pour répondre aux fameuses questions “4×4 ou van ?” “Louer ou acheter” ? en détail.

Louer un véhicule pour la côte Ouest

L’option la plus rapide, la plus simple et la plus pratique est de passer par le plus gros comparateur de locations de véhicules en Australie, Motorhome Republic. Tu entres tes dates, les villes, et il te liste les véhicules disponibles triés par prix parmi les 28 agences de locations les plus populaires. Juicy, Appolo, Britz, Hippie Camper, Lucky, etc.

Les fameux vans “Wicked Campers”

Il faudra aussi s’y prendre idéalement 2-3 mois à l’avance, surtout durant la haute saison, qui voit le nombre de locations bien augmenter (novembre à février).

Il y en a pour tous les budgets, voiture / monospace aménagé, 4×4, camping-car, bref. À toi de jouer avec les filtres dans les résultats de recherche, mais au moins, ça te donne une idée des prix.

Je te mets leur outil de recherche ici (de Perth à Broome, j’suis sympa). S’il ne s’affiche pas (certaines versions mobiles), tu peux voir les meilleures offres de locations actuelles ici.

Loading search form…

Comme je le dis plus bas, un 4×4 est vraiment un plus pour l’Australie-Occidentale, mais louer un 4×4 est parfois très cher. C’est pour cela que si tu as le choix, acheter est la meilleure option !

Si jamais, pour une raison ou pour une autre, tu arrives à Sydney et comptes visiter la côte ouest par la suite, je te recommande vivement l’équipe de Too Easy Travel, qui vérifie entièrement et aménage des 4×4 pour de très bons prix (à partir de 5-6000 AUD). Avec un 1 an d’assistance dépannage offert, ça te permet d’acheter avec bien plus de garanties.
Si tu passes par eux, dis-leur que tu viens de ma part (Jeremybackpacker), et ils t’offriront un inverter gratuitement ! (pour charger téléphone, ordi portable, etc. en roulant.)

Itinéraire de road trip pour la côte Ouest australienne

Départ de Perth

Ce road trip peut évidemment se faire dans les deux sens. Nous avons démarré de Perth, car c’était notre ville d’arrivée. Je la recommande d’ailleurs très souvent pour ceux qui hésitent. (#teamPerth!)

Si tu n’as pas encore réservé ton vol pour Perth, je te conseille AustralieTours qui est une agence française qui arrive à avoir de très bons prix avec les meilleures compagnies aériennes (Qatar, Emirates, etc.) et qui peut t’arranger des escales de plusieurs jours pour le même prix. Et les dates de retour sont modifiables sans frais.

Tu peux demander ton devis gratuit ici (ils reviennent vers toi en fonction de ta demande) ou alors faire une recherche sur leur moteur de recherche pour les vols jeunes / WHV (- de 30 ans).

Si tu les contactes, avec le code JEREMYTOURS, tu as 10€ de réduction sur ta réservation (précise-le si tu les appelles).

Bon c’est bon, on attaque ce fameux road trip ?

Lancelin1 jour

Distance Perth – Lancelin (126km’s)

Le trajet est easy, et Lancelin est le premier spot cool si tu démarres de Perth.

Lancelin est surtout réputé pour ses dunes et son sandboarding, tu peux d’ailleurs en louer sur place pour 5 ou 10$ et te prendre pour Kelly Slater sur du sable blanc.

Sandboarding à Lancelin

L’autre aspect vraiment cool de Lancelin, c’est de faire du 4×4 dans les dunes !

Donc, si t’es chaud tester tes skills de pilote dans les dunes, baisse bien la pression de tes pneus avant, genre minimum 16-18 PSI (pas moins), car c’est du sable fin. Ça implique qu’il faut un compresseur que tu connectes à ta batterie pour regonfler tes pneus correctement quand t’as fini. (38 PSI c’est bien en général quand il est bien chargé).

Mais on a quand même réussi à se coincer pendant 2 bonnes heures en fin de journée, et là on était content d’avoir acheté une pelle. On va dire que c’était le métier qui rentrait, comme on dit.

Lancelin ne coûte rien si c’est sur ta route, hormis la location des sand boards (10 ou 15$ each) , pour te casser la gueule dans le sable , c’est toujours fun.

Les Pinnacles – 1 jour

Lancelin – Pinnacles (80km’s)

Les Pinnacles c’est un des spots que tous les offices de tourisme conseillent donc forcément, on y est passé. Je pense honnêtement que c’est un endroit sympa à visiter pour une journée.

Bon plan : les Pinnacles constituent le premier parc national de l’itinéraire (avant Kalbarri, Karijini, etc.). Je te conseille de prendre un “National Park Pass” pour 2 semaines ou un mois (idéal), c’est 60$ par véhicule, mais t’as accès illimité aux parcs nationaux !

Les Pinnacles

Le décor est original, mais la boucle des Pinnacles et n’est pas très longue.

Ça peut faire des belles photos, mais en termes de paysages, tu vas voir qu’il y a mieux quand au fur et à mesure que tu longes le littoral et que tu montes vers le Territoire du Nord. Il parait que de nuit, les Pinnacles sont un des meilleurs spots pour observer les étoiles, mais on a préféré reprendre la route.

Il y a des excursions pour Pinacles d’un jour avec observation des étoiles depuis Perth, pour ceux que ça intéresserait !

Port Gregory/Hutt Lagoon – 1 jour

Lancelin – Port Gregory (400km’s)

Alors, sur la route, il y a aussi Jurien Bay, qui peut être un stop sympa pour manger.

Port Gregory est surtout connu pour son Pink Lake, le Hutt Lagoon. Apparemment il est plus rose à certain moment qu’à d’autres, ça dépend de la saison des algues, etc., donc peut-être à checker. Pour nous, c’était cool à voir.

J’espère que tu noteras le slip Jupiler, on est belge ou on ne l’est pas

On a aussi réussi à trouver un spot sympa pour camper, cachés dans les dunes (je ne pense pas que c’était autorisé, mais si on ne campait qu’où c’était autorisé en Australie, ça se saurait. Tant que vous nettoyez derrière vous et gardez vos déchets.).

Kalbarri National Park –  3 jours

Port Gregory – Kalbarri (70km’s)

Aaaaah, tiens voilà tes premières claques ! Le premier gros Parc national de la côte Ouest de l’Australie.

J’ai souvent expliqué aux gens que Kalbarri était un parfait avant-gout de Karijini national park. Mais avant-gout ce n’est pas très honnête, car Kalbarri a déjà des spots de dingue. D’ailleurs la photo de “couverture” de cet article vient de Kalbarri.

Le jour 1, on a beaucoup exploré la côte de Kalbarri comme des gosses pendant des heures. On y a même spotté des dauphins longer la côte.

Un autre parfait avant-gout de la grande barrière de corail et de sa vie marine qui nous attend vers Coral Bay (Ningaloo Reef).

Le jour 2, on a commencé à explorer la partie “inland” du parc national de Kalbarri. Je conseille de toujours d’aller se renseigner auprès de l’office du tourisme pour demander une carte des treks, points de vue, etc.

Avec Jo on adorait explorer tout, on ne voulait rien louper, faire des randonnées pour se perdre bien loin des autres touristes, etc. Certains pourront faire le parc un jour ou deux, nous on s’est dit qu’on n’y reviendrait sûrement jamais, donc autant tout explorer à fond.

Kalbarri National Park

Jour 3, on avait réservé ce jour 3 à l’un des spots les plus connus, la nature window, qui est juste incroyable en vrai.

La plupart des gens se contentent d’y descendre, marcher un peu autour, prendre 200 photos et partir. Mais il y a un trek de 8-9 km’s je crois à faire dans les gorges du parc. Si tu t’arranges pour le finir vers 4-5h de l’aprèm, tu croiseras sûrement des kangourous en fin de journée.

Nature window – Kalbarri

Denham/Shark Bay – 1 jour

Kalbarri – Denham (380km’s)

De mémoire, on s’était arrêté à Denham pour faire des courses, une lessive, remettre de l’essence, etc.

Et pour se faire engueuler par un Ranger parce on faisait sécher notre linge en pleine rue, aussi.

Explorer Kalbarri est fou, mais c’est aussi fatigant d’être dehors à marcher toute la journée. D’ailleurs dans votre itinéraire de road trip, il faut prévoir des jours “off”, car des fois, se poser c’est cool aussi.

Puis François Peron National park et Monkey Mia sont tous les deux très proches de Denham. Donc ça te fait un “point de chute”.

François Peron National Park – 1 jour

Denham – François Peron National Park (10km’s)

Bon François Peron c’est un bon nom bien français, je ne suis pas ton prof d’histoire, mais c’est un bon gars qui a découvert ce National Park bien reculé donc il a son nom, voilà. C’était intéressant hein ?

Ce parc national est uniquement accessible en 4×4. Et faut savoir conduire dans le sable si tu ne veux pas (res)sortir la pelle.

Mais une fois que t’arrives au sommet de l’île les paysages sont vraiment cools et ils sont tous à toi !

Monkey Mia/Hamelin Pool – 1 jour

Denham – Monkey Mia (25km’s)

Monkey Mia est une autre attraction devenue un peu touristique. Un peu trop pour nous d’ailleurs.

C’est supposé être “le” spot de la côte ouest australienne pour voir des dauphins de près.

Alors oui, en théorie, c’est cool c’est en bord de plage, ils nourrissent les dauphins qui viennent, mais c’est justement le fait d’avoir habitué les dauphins à venir pour en faire une attraction touristique qui nous a un peu gênés.

Alors c’est chouette à voir la première fois, en bon touriste occidental, on n’est pas habitué à voir des dauphins de si près.
Mais en faire une attraction touristique en habituant les dauphins, je ne sais pas. Il y a bien pire ceci dit, on est d’accord.

À noter qu’il est possible d’y faire du bénévolat, toutes les infos ici.

Pas loin, Hamelin pool est un grand lagoon qui vaut le détour aussi.

Carnarvon – 1 jour

Denham – Carnarvon (325km’s)

Carnarvon est l’une des villes “importantes” de la côte ouest australienne. Donc un arrêt utile pour les courses, l’essence, etc. Puis je pense qu’on en avait profité pour prendre des infos sur Shark Bay et Coral Bay à l’office du tourisme.

Plus tu montes vers le Nord du pays, plus tu sens que la communauté aborigène est présente. Et c’est cool, quand tu sais comment le peuple aborigène s’est fait “balayer” de son propre pays par les colons (Britanniques surtout, étonnant).
Il y a également des musées qui sont dédiés à leur culture le long de la côte.

Blowholes & snorkeling au nord de Carnarvon – 1 jour

Carnarvon – blowholes (80km’s)

80km’s au nord donc, il y a un spot avec des blowholes, assez cool pour prendre des photos admirer mère Nature en action.

Oui la photo est floue, mais concentre-toi sur l’expression de la joie

Un peu plus loin, dans le même coin, il y a un spot vraiment bien sympa et peu fréquenté pour faire du snorkelling (tu vois quand t’as l’air bien con avec ton masque et ton tuba, ben c’est ça.).

Le snorkelling est l’une des activités gratuites les plus cools à pratiquer sur la côte Ouest australienne. Acheter un snorkelling set est d’ailleurs le meilleur plan, parce que les locations ne sont pas données.

À partir de ce spot jusqu’à Exmouth, il y a des dizaines de snorkelling spots tous plus dingues les uns que les autres. Pourtant la barrière de corail de Ningaloo ne démarre officiellement que de Coral Bay, mais tu verras qu’il y a déjà un sacré spectacle sous l’eau.

Tout le monde ne jure que par la Great barrier reef du Nord-Est, mais à 400$ la sortie, elle peut bien être réputée.

Visiter Coral Bay – 3 jours

Blowholes – Coral Bay (275km’s)

Le village principal de Coral Bay consiste en une route principale avec des shops, un grand camping et des plages.

C’est aussi là qu’on y a fait notre plus grande dépense. ET c’est là qu’on a rencontré nos futurs compagnons de voyage qui ont rendu notre road trip encore plus inoubliable.

Les voilà les grandes plages australiennes de sable blanc !

Coral Bay est la porte d’entrée pour la Ningaloo Reef, bien moins prisée que la “Grande Barrière de Corails” de la côte Est, mais bien plus préservée. Tu nageras avec des requins de récifs (inoffensifs), des tortures et des poissons de toutes les sortes entourés de coraux toujours bien vivants, et gratuitement.

Pour notre 1er jour, nous avons surtout exploré les plages autour (ne reste pas à la principale, tout le monde va là) pour faire du snorkelling donc. Faut pas hésiter à aller un peu plus loin pour spotter les tortues et autres reef sharks.

ÉDIT : En mettant à jour cet article, et en voyant cette photo, je regrette m’être autant approché pour un stupide selfie. Je n’avais pas la conscience “éco-responsable” que j’ai développée ces dernières années. Et j’aimerais faire passer le message qu’on peut explorer les fonds marins, mais en respectant des distances et sans “chasser” les animaux.
Si tu vois un imbécile comme moi faire cette photo, ne fais pas pareil.

Hellooo

Avant de partir chercher un free camp (payer pour des campings c’est un truc de faibles), on a rencontré Penny, une Australienne qui voyageait seule avec son gros 4×4. On lui a proposé de venir chercher un camping avec nous.

Alors qu’on s’engouffrait dans le bush dans le noir à 10 km’s au sud de Coral Bay, on fait des gauches/droites histoire d’être loin de la route principale, on tombe, mais par le plus grand des hasards sur un couple de Français bien posés dans le bush en train de siroter un verre de vin haha. Qui sont devenus nos compagnons de route pour les 3 prochaines semaines. La magie du voyage mon pote.

JOUR 2 : On part ensemble pour une journée snorkelling. En fin d’après-midi, on rencontrera d’autres backpackers sur la plage qui nous parlent de plonger avec des requins-baleines.

On n’avait pas prévu ça dans notre budget, mais on est allé se renseigner chez Coral Bay Ecotours et on a rapidement craqué, qu’on se le dise. Et bim, c’était réservé pour le lendemain. En pleine saison il faut s’y prendre à l’avance, c’est une activité assez prisée.

Ce soir-là, on fera un barbec sur la plage et un pauvre type bien bourré défoncera tout le côté de notre 4×4 alors qu’on était garé. J’te passe les détails, heureusement le 4×4 n’avait pas de problème majeur, mais s’en suivra pas mal d’appels avec l’assurance pour faire réparer une fois rentrés sur Perth.

Morale, même s’il faut insister, prenez une assurance, ça nous a fait économiser 2500$ sur cette histoire.

Plonger avec des requins-baleines à Coral Bay

Partir toute la journée avec une quinzaine de backpackers, plonger dans une barrière de corail et nager avec des requins-baleines, ce n’est pas une opportunité que tu as beaucoup de fois de ta vie. Et l’aspect écoresponsable avait fini par nous convaincre.

JOUR 3 : le grand jour. On se lève super tôt, car on passera toute la journée sur le bateau à faire des circuits de snorkelling et à plonger 4-5 fois avec des requins-baleines.

On est d’abord bien briefé sur les consignes et le respect animal et du monde marin, puis on attaque.

Les premières sorties (tu suis le guide dans l’eau) sont des parfaites mises en jambes, sans stress, tu repères des tortues, des reef sharks, mais s’en jamais trop s’approcher.

Vient ensuite le moment tant attendu.

Nager avec des requins baleines, le plus gros fera jusqu’à 12 mètres de long. On plonge à 6-7 à la fois, sans perturber sa trajectoire, le bateau prend beaucoup d’avance, on plonge et ensuite on l’accompagne sous l’eau.

Dès qu’il décide de redescendre, on ne le suit pas, le bateau vient nous chercher.

C’est une expérience assez incroyable. On se sent tout petit et ils sont tellement majestueux.

Sur le retour, le capitaine spottera même des baleines qu’on suivra pendant 30 minutes, c’est cadeau !

Whaleshark squad – Coral Bay Ecotours

Si jamais tu souhaites être aidé et conseillé dans l’organisation de ton road trip (ça peut aller de la location d’un véhicule à la réservation d’une activité à l’avance), j’ai pas mal discuté avec Sydney Facile. C’est une équipe francophone spécialisée dans l’organisation de road trip et de voyages “sur mesure” en Australie.

En fonction de ton budget, de tes envies et de tes dates, ils t’aident à planifier ton séjour en Australie. C’est surtout utile pour ceux qui désirent organiser leur voyage depuis l’étranger ou pour réserver des activités populaires à l’avance (comme plonger à Coral Bay, les Whitsundays ou Fraser Island sur la côte Est).

Si jamais tu les contactes, précise que tu viens de ma part (Jeremybackpacker) et ils te feront 5% de réduction sur les prix, c’est cadeau !

Cape Range National Park/Exmouth – 2-3 jours

Coral Bay – Exmouth (150km’s)

Exmouth a en soi assez peu d’intérêt. Il s’agit plutôt de passer par Exmouth pour visiter le parc national de Cape Range (j’ai l’impression de parler comme un guide touristique parfois sérieux).

Ce parc national regorge d’endroits pour faire du snorkelling comme Turquoise Bay pour profiter de la Ningaloo Reef et de ses coraux une nouvelle fois.

Il y a aussi des treks, qui permettent de voir des “black-footed rock-wallabies”, assez timides. En te faisant discret, tu pourras probablement t’en approcher un peu.

Tous les campings étaient full donc on se planquait dans le bush au sud d’Exmouth. Vu qu’on voyageait avec 3 4×4 ce n’était pas le truc le plus évident à dissimuler, j’te le cache pas. Mais c’est passé.

Tom Price – 1 jour

Exmouth – Tom Price (570km’s)

Tiens la journée où t’avales des km’s sans compter, c’est celle-là. Presque 600 bornes dans le l’outback australien.

C’est là qu’être en convoi à plusieurs véhicules est, en plus d’être plus fun, très utile. Si quelque tombe en panne ou manque de quelque chose, on peut s’entraider, etc.

Ah ouais, tu vois quand je parlais de se préparer en début d’article ? Bah quand Penny a crevé un pneu, qui était préparé à changer un pneu dans le bush sous 40° ?!

Visiter Karijini National Park – 4-5 jours

Tom Price- Karijini National Park (60km’s)

Et là ta vie prend tout son sens, tu te dis que tu fais le con en Australie alors que tes potes commencent à avoir des vrais taffs, de l’expérience, acheter une voiture, bâtir une vie stable. Mais non ! Tout ça n’a plus aucun intérêt quand t’y es. La vie en road trip est déjà l’extase en soi, mais Karijini… Je pourrais en faire un article complet. Donc je vais essayer d’être concis.

Bref, 4-5 jours ça peut sembler beaucoup. Moi je me dis qu’avoir fait presque 2000km’s pour y arriver, ça vaut bien la peine d’explorer absolument tout. Et pour ça, faut bien 4 jours selon moi.

Guide pour le parc national de Karijini

Je crois que si je fais un compte-rendu jour par jour l’article va vraiment être trop long. Ou alors je nomme juste les spots. Ou j’écris mes réflexions en même temps que j’étais cet article. Ça nous rapproche.

Jour 1 : Harmsley Gorge

Encore une fois, demande une carte à l’office du tourisme du parc avant pour planifier tes journées.

Hamersley Gorge

Un spot de roches juste incroyable dans lequel on sera resté plusieurs heures, car on l’avait juste pour nous. Bref, du spot principal, il faut remonter et suivre la cascade à contresens. Puis profiter de ce petit coin de paradis.

Jour 2 : Mount Bruce & Joffrey Gorge

Ah le mont Bruce, toujours un plaisir de se lever à 6h pour aller randonner (mais vu la chaleur et la difficulté, pas le choix en vrai). C’est le point le plus haut de Karijini, et les 4h d’ascension ne sont rien comparés à la vue au sommet. Sois fort.

Jour 3 : Kermits Pools & Hancock Gorge

Là c’est des grottes, des canyons, des falaises, des natural pool cachées et des marches en plein milieu des gorges aux falaises rouges mon pote !

Jour 4 : Circular Pool & Fern Pool

Je me rappelle très bien de cette randonnée, il est facile et les piscines naturelles sont vraiment cool pour se baigner ou y faire du cliff jumping. C’est le genre de spot que t’explores comme un gamin pendant des heures, et Fern pool est parfait pour se poser au soleil !

C’est aussi le genre de gorges que ceux qui explorent uniquement la côte Est de Sydney à Cairns ne connaîtront pas. Et pourtant ils sont incroyables.

Camper à Karijini

Il y a un camping prévu payant assez cher (20$) et franchement nul. On y a dormi une seule fois, car je crois que le 3e jour on était juste à côté.

Il est illégal de camper dans les parcs nationaux, donc tu ne dis pas que je t’ai dit qu’on l’a fait 3 nuits sur 4. Surtout qu’on avait rencontré un autre couple de Néerlandais cools, donc planquer 4 4×4 dans le bush, franchement on méritait de ne pas payer juste pour l’exploit.

Après il faut savoir que les rangers ne rigolent pas avec ça, et les amendes peuvent être salées.

Le non-respect

Retour vers Perth par l’outback

Après Karijini, les adieux avec Ben et Wendy et le couple de néerlandais furent difficiles. Eux se dirigeant vers Broome (tu remontes vers Karratha et tu longes la côte jusqu’à Broome pour arriver dans les Kimberleys), nous redescendant vers Perth.

Je vais moins détailler cette partie, car hormis 2-3 spots (dont une ville fantôme cool dont j’ai oublié le nom), c’était beaucoup de route dans le bush. L’essentiel résident dans la côte Ouest de l’Australie et Karijini.

Je crois qu’on aura parcouru presque 2000 km’s en une semaine.

Kalgoorlie

Karijini – kalgoorlie (1350kms)

Ville minière avec le superpit assez impressionnant à voir.

Superpit, Kalgoorlie

Wave Rock

Kalgoorlie – Wave Rock (470 kms)

Spot qui vaut le détour si c’est sur votre chemin, cool pour quelques heures.

Wave Rock

Retour à Perth

Wave rock – Perth (330 kms)

Le plus dur, c’est le retour à la civilisation. Revoir les premières routes civilisées, les premiers centres commerciaux, je me rappelle qu’on était déprimé comme jaja. Heureux de ce qu’on venait de vivre, mais retour difficile.

Je crois que ça, c’est la force de la côte ouest en Australie, le fait d’être complètement coupé de la société moderne. Chose que je n’ai pas ressentie sur la côte Est, par exemple.

le Budget pour 1 mois de road trop sur la côte Ouest australienne

Bon, si tu es arrivé jusque là, je t’apprécie énormément, car moi-même j’en peux plus d’écrire. Mais c’est quelque chose qui me tient à coeur.

Donc pour faire court, 1 mois de roadtrip, passé 5000 km’s de route, bouffe, boissons, activités (incluant la grosse dépense pour le requin-baleine)… On s’en est sorti pour 1500$ chacun. Mais c’est parce qu’on a fait le choix de partir à 2, et non à 3, car je pense qu’on aurait pu faire place dans le 4×4. D’ailleurs Jo a fini avec 40$ en poche et on a dû rapidement trouver un job.

Je trouve ça peu (voire insignifiant par rapport à l’expérience en soi). Il faut savoir qu’on avait déjà notre propre 4×4, qu’on cuisinait très souvent nous-mêmes, qu’on faisait donc nos courses.

L’essence est évidemment la plus grosse dépense. À Perth l’essence ou le diesel ont un certain prix, mais dans les zones reculées, ça peut rapidement augmenter, d’où l’intérêt de remplir les jerricans dans les grandes villes, pour économiser.

Goldie tape la pose à droite

À noter qu’on n’a payé qu’une seule nuit en camping. On a toujours trouvé des spots (légaux aheemm) pour s’y poser avec la rooftop tent.

La côte ouest australienne : les liens pratiques

Je pourrais écrire un article par spot, mais on est plus très loin des 5000 mots donc on va se calmer.

Ma volonté était réellement de te transmettre cette envie d’explorer la côte ouest australienne. Et non pas se limite à la (trop?) populaire côte Est.

Ce road trip a été le premier tournant décisif qui m’a fait comprendre à quel point voyager était ce que je voulais faire.

J’espère que l’article sur la côte Ouest australienne t’a plu/aidé/été utile, si c’est le cas n’hésite pas à laisser un petit vote au début ou un commentaire si t’as des recommandations ou des remarques (ça fait toujours plaisir !). Tu peux aussi le recommander ou le partager si l’occasion se présente (sur les groupes Fb par exemple), car le bouche-à-oreille m’aide beaucoup aussi !

Les liens pratiques :
• Pour réserver ton vol, AustralieTours (-10€ avec JEREMYTOURS)
• Pour te faire aider dans l’organisation de ton road trip, l’équipe de Sydney Facile
• Si tu souhaites réserver ton van / camping-car par toi-même Motorhome Republic
• Pour acheter ton véhicule sans stress, c’est Too Easy Travel
• Pour le meilleur itinéraire sur la côte ouest Australienne. Oh ça va j’déconne.

Bons plans & conseils dans ta boite mail

J’ai aussi lancé une liste d’emails pour partages des conseils et des bons plans, mais aussi des nouveaux articles une fois par mois environ, promis aucun spam.

Jeremybackpacker

Jérémy, 28 ans, belge et "backpacker" dans l'âme. Fin 2015, j'ai décidé de quitter la petite vie bien rangée et bien trop prévisible qui s'offrait à moins pour partir en Australie, seul. Je partais pour 6 mois, je suis rentré 2 ans et demi plus tard. J'ai depuis parcouru l'Asie du Sud-Est et renouvelé l'expérience du PVT en Nouvelle-Zélande. "Make it happen!"

Les plus récents

Étudier en Australie : comment faire des études en Australie ? Visas, prix & démarches

Je pense que peu d'étudiants se voyant offrir l'opportunité de partir étudier en Australie refuseraient de s'envoler dès que possible…


Warning: A non-numeric value encountered in /home/customer/www/jeremybackpacker.com/public_html/wp-includes/formatting.php on line 3711
50 ans ago

La Tasmanie (Australie) : TOUT savoir pour organiser son voyage / road trip

[Que tu sois actuellement en plein voyage en Australie, en train de rêver de ton prochain road trip (en Tasmanie…

50 ans ago

Les 7 Road Trips incontournables en Australie : itinéraires & budgets

Que tu sois déjà en Australie en train de planifier ton prochain road trip, ou que tu te voies partir…

50 ans ago

Bilan de la première année complète du blog : l’année du grand saut

Première fois que je m'essaie à cet "exercice" du bilan de l'année écoulée. Prendre le temps de regarder en arrière,…

50 ans ago

Assurance PVT Australie : pourquoi j’ai choisi le Plan Santé WHV de GobyAVA ?

Si t'es en plein dans les préparatifs avant de partir en WHV en Australie, tu vas probablement bientôt devoir souscrire…

50 ans ago

Location van Australie : Tout savoir pour louer un van pas cher [Guide complet]

Il est vrai qu'en Australie, dans le cadre d'un PVT notamment, on parle beaucoup d'acheter un véhicule plutôt que de…

50 ans ago